in

Propagande transgenre auprès des enfants : progressisme ou « crime contre l’humanité » ?


JPEG

Je désespère quand je lis des histoires d’enfants étiquetés comme « trans » à partir de l’âge de deux ans : ils ont besoin d’être protégés de leurs parents

Par Debbie Hayton, activiste transgenre

Suivi de « Poutine : la propagande transgenre auprès des enfants est un crime contre l’humanité »

Source : RT, 31 juillet 2021

Traduction :


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exposition Georgia O’Keeffe au Centre Pompidou : le Nouveau-Mexique, une géographie de l’intime