in

Matisse et la couleur : 20 pochoirs et papiers découpés de l’artiste exposés à Paris


Au dernier stade, l’artiste redécoupe certaines formes, les épingle, pose une touche de peinture, écrit quelques remarques et signe « HM ». Ce sont ces feuilles définitives qui composent ce bon à tirer. Pourquoi l’avoir baptisé Jazz ? Tériade a proposé Cirque, un thème proche des éléphants et autres acrobates découpés à l’origine par Matisse. Peu à peu, Cirque s’efface…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Kyrgios s'offre son premier top 10 depuis deux ans : sa victoire face à Ruud

Ukraine : Sergueï Lavrov face aux journalistes occidentaux (conférence de presse)