Les avions décollent sans mal, alors pourquoi les fusées sont si sensibles à la météo ?


Les fusées sont puissantes et imposantes, mais aussi sensibles. Lorsqu’un lanceur comme celui de la mission Artémis I doit décoller, aucun critère n’est laissé au hasard. En particulier, celui de la météo.

La deuxième tentative de la Nasa pour lancer Artémis I vers la Lune approche. À cause d’un souci technique, l’agence spatiale a été contrainte d’annuler le…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne pas pouvoir dire au revoir et merci Benjamin

« Ne pas pouvoir dire au revoir et merci », Benjamin Castaldi viré quelques heures avant la diffusion de son émission !

Kendji Girac papa : des images de sa fille Eva dévoilées dans un clip craquant