in

Leclerc échappe (pour l'instant) à la pénalité




GRAND PRIX DU CANADA – La Scuderia Ferrari et Charles Leclerc repoussent l’échéance. Après la casse moteur qui a provoqué son abandon à Bakou la semaine dernière, le Monégasque n’a pas utilisé de nouveau turbo lors de la première séance d’essais libres à Montréal, ce vendredi. De quoi éviter, pour le moment, une pénalité sur la grille de départ.

Finalement, le couperet n’est pas…

Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5082080

Stranger Things 4 : Netflix accusé d’avoir tourné dans une ancienne prison nazie

Du Louvre au Centre Pompidou : 5 idées d’expositions (climatisées) à visiter ce weekend à Paris