in

Le fardeau mental du syndrome des jambes sans repos ⋅ Inserm, La science pour la santé


Ceux qui souffrent du syndrome des jambes sans repos éprouvent des sensations si désagréables dans les jambes qu’ils sont obligés de les bouger régulièrement pour se soulager. Comme ces manifestations surviennent surtout le soir, la maladie impacte leur sommeil et leur santé mentale. Une équipe montpelliéraine vient de quantifier l’importance des symptômes dépressifs et…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mariage royal : le roi Hussein et Noor de Jordanie, une Américaine devenue reine

La chanteuse Jenifer recue au Ministere de la Culture consecration pour la star

consécration pour la star !