in

“Deepfakes”, la traque aux vidéos truquées est ouverte

En analysant les reflets de la lumière dans les yeux, un algorithme est parvenu dans 94 % des cas à diifférencier les visages truqués (les trois portraits de gauche) des vrais (les trois de droite).

En analysant les reflets de la lumière dans les yeux, un algorithme est parvenu dans 94 % des cas à diifférencier les visages truqués (les trois portraits de gauche) des vrais (les trois de droite). (SHU HUET AL.)

Le procédé ne fonctionne toutefois que sur des visages où les deux reflets apparaissent. Et elle ne permet de s’attaquer pour le moment qu’à des images fixes. “Dans…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sexe vanille : pourquoi on aime le sexe classique ?

Sexe vanille : pourquoi on aime le sexe classique ?

Les 7 règles d’or pour faire l’amour dehors !

Les 7 règles d’or pour faire l’amour dehors !