in

C’est mon histoire : « Comment j’ai cessé d’avoir honte de ma mère »



« Alors, tu as honte de ta vieille mère ? » À la lecture de « La Promesse de l’aube », j’avais la vingtaine passée, un rideau s’est déchiré pour faire surgir la lumière. La fin d’un sale sentiment : celui d’avoir eu honte de ma mère. Je n’étais plus seule. En un passage mythique, il me semblait que Romain Gary décrivait ce que je n’avais jamais réussi jusque-là à exprimer ni à…


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bo 0

Premières séances du 13 octobre : Eiffel plus fort que Matt Damon et Ben Affleck

De l’intelligence artificielle à l’intelligence collective