in

À Bruxelles, une Brafa 2022 trop centrée sur l’art moderne


Installée très au large dans les locaux Art Déco du Heysel du samedi 18 au dimanche 26 juin, la Brussels Art Art (Brafa) 2022 se cherche une nouvelle identité. Cette année, pour sa 67e édition, la moitié des cent-quinze stands présente de l’art moderne dans un décor très discutable de l’artiste peintre et sculpteur belge Arne Quinze (1971-). On regrette l’esprit ancien de cette…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fritsch : "Benjamin Thomas est ma grosse cote"

GlobalBakuForum : « Challenges to the global world order », une réalité