in

Virginie, estompée dans l’oubli – Libération

Des histoires de familles et d’identité. Aujourd’hui, Virginie, 35 ans, dont la mère a des troubles de la mémoire.

«Ma mère ne sait plus comment je m’appelle. Elle a oublié mon prénom. J’ai du mal à dire depuis combien de temps. Peut-être quatre ou cinq ans. C’est arrivé petit à petit, au milieu de mots qui lui manquaient, de petites choses du quotidien qu’elle a…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GTA VI : Et s’il était le dernier de la série ?

GTA VI : Et s’il était le dernier de la série ?

Judo : Riner s’est blessé au genou en février

Judo : Riner s’est blessé au genou en février