in

une température corporelle basse augmente votre longévité


Longtemps, les chercheurs ont pensé que le métabolisme influençait l’espérance de vie et qu’en avoir un trop rapide nuisait à notre longévité.

En biologie, il a été observé que les animaux avec des taux métaboliques élevés avaient tendance à mourir plus tôt que ceux avec un métabolisme lent, car ils s’épuisent plus vite. Mais cette hypothèse paraît moins sûre…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Mandréa va remplacer Petkovic, qui a besoin « d’énergie et de confiance »

Booba se moque méchamment de Damso après son apparition à la Fashion Week