in

Une prise de sang pour diagnostiquer précocement la maladie de Parkinson ? ⋅ Inserm, La science pour la santé


Le diagnostic de la maladie de Parkinson est difficile parce qu’il repose sur la présence de signes cliniques qui n’apparaissent que tardivement dans l’évolution de la maladie. Toutefois, cela pourrait changer : une équipe de recherche vient en effet de développer un test sanguin dont la précision pourrait être suffisante pour identifier spécifiquement la maladie, même…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pour les femmes en situation de handicap, le suivi gynécologique fait défaut

Maries au premier regard Une candidate plongee dans le coma apres un tres grave accident de la route

Une candidate plongée dans le coma après un très grave accident de la route