in

un témoin de la bousculade meurtrière au Cameroun raconte le drame



Contacté par RMC Sport, le journaliste camerounais André Mirabeau Mahop (Canal 2 international) a raconté ce qu’il a vu lundi soir au stade d’Olembé de Yaoundé, où a eu lieu le mouvement de foule meurtrier en marge de Cameroun-Comores à la CAN.

La joie dans le stade, l’horreur en dehors. Alors que le Cameroun a décroché lundi soir son billet pour les quarts de finale de la CAN en…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

BFM Stratégie (Cours n°163): Data, les salariés français veulent accélérer

un patient de 30 ans décrit ses 5 symptômes d’alerte