in

Sri Lanka, le résultat terrible de l’utopie du BIO pour tous



L’occupation du palais présidentiel par des manifestants est l’aboutissement d’une crise sans précédent depuis que le pays a proclamé son indépendance. La responsabilité est dûe aux utopies écologistes importés de l’Occident et d’Europe.

Le président en cavale, le premier ministre démissionnaire, des manifestants dans les rues, le palais présidentiel attaqué,…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

"Il n'y avait qu'un joueur pour battre Djokovic à Wimbledon : c'était Nadal"

Élisabeth Borne : pourquoi ne veut-elle pas "exposer" son compagnon ?