in

Sous l’empire de Vénus : les nus féminins de Lucas Cranach

En 1509, au faîte de la gloire, Cranach peignit son premier nu mythologique, Vénus et Cupidon (Saint-Pétersbourg, musée de l’Ermitage). La déesse était représentée plus grande que nature (21.3 x 102 cm). Une révolution : c’était la première fois, au nord des Alpes, qu’un peintre s’autorisait à figurer une nudité d’un tel format, sans prendre comme prétexte un thème…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un site industriel dangereux, des riverains inquiets

un site industriel dangereux, des riverains inquiets

Hearts of Iron IV – Battle for the Bosporus : nouvelles vidéos

Hearts of Iron IV – Battle for the Bosporus : nouvelles vidéos