in

«Si on leur fait la morale, les jeunes peuvent se braquer et on ne les reverra plus» – Libération



A Lille, l’association Itinéraires va à la rencontre des mineures en situation de prostitution, avec un projet dédié. Son responsable, Vincent Dubaele, prône une approche fondée sur la prévention des risques, et surtout, sur l’établissement d’un lien de confiance.

Il y a quelques années encore, c’était une question invisible, absente du débat public. L’annonce, en novembre,…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le coin des enfants

CAN : Sadio Mané donne des nouvelles rassurantes après son violent choc à la tête face au Cap-Vert