in

S’accrocher à son étoile !

Les enfants du 19ème ont grandi et Pauline Guéna (1) leur permet de prendre la parole. Ils donnent à voir la population d’un arrondissement de Paris qui n’a pas bonne presse. Dans celle-ci, cette population apparaît rarement sous un jour favorable. On y parle des trains qui n’arrivent pas à l’heure et encore plus des trains qui déraillent.

Beaucoup plus rarement de la vie…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kalajdzic, Timber, Williams : notre 11 des joueurs qui n'attendent plus qu'à exploser

Kalajdzic, Timber, Williams : notre 11 des joueurs qui n'attendent plus qu'à exploser

Malade d'Alzheimer, il tombe amoureux de sa femme une deuxième fois et l'épouse

Malade d'Alzheimer, il tombe amoureux de sa femme une deuxième fois et l'épouse