in

Question ouverte au Professeur Didier Raoult


JPEG

Cher Professeur,

 

Je m’adresse à vous en tant que simple citoyen et patient éventuel, une démarche selon moi légitime dans ce contexte d’hystérie collective, où le « profane » n’a eu que trop rarement son mot à dire, écrasé systématiquement par des arguments d’autorité lancinants et bien souvent discutables. Si je salue votre positionnement…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le flash de la curiosité

Horoscope chinois du Vendredi 5 novembre 2021