in

Quand la F1 se cherche : 7 ans d'expérimentations hasardeuses au mieux, de bides au pire




FORMULE 1 – Après un « sprint » pauvre en spectacle le samedi de Monza, Toto Wolff avait appelé le promoteur du championnat du monde à arrêter de « faire du freestyle » avec les formats de course. Mais ce n’est pas d’hier que le détenteur des droits de la F1 ou même une FIA mal inspirée tentent des choses maladroites. La preuve avec quelques exemples des sept dernières années.

Le promoteur…

Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1er jour France : Venom 2 fait un « Carnage » au box-office