in

Psycho : on gagnerait tous à s’engager dans des conversations profondes avec des inconnus



Face à des inconnus, la plupart d’entre nous restons muets, ou tout juste nous engageons nous dans de futiles échanges, sur la pluie ou le beau temps… Pourtant, nous gagnerions tous et toutes à nous lancer dans des conversations moins superficielles, plus profondes, avec des inconnus, si l’on en croit une nouvelle étude scientifique, parue dans le Journal of Personality and Social…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

les nouveaux propriétaires veulent autant de succès que le PSG et Manchester City

Myla et l’arbre-bateau, un conte musical d’Isabelle Aboulker