in

pourquoi on se sent bien sur le moment mais pas à long terme


« La vengeance est un plat qui se mange froid », dit-on. Pourtant, si l’on en croit la neuroscience, se venger ne ferait pas de bien à long terme.

« La vengeance semble si attrayante et si gratifiante. Mais alors que planifier la vengeance peut sembler merveilleux, l’après peut être différent, rapporte Geoff Beattie, professeur de psychologie, Université Edge Hill (UK) au sein de The…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Un nouveau circuit mondial de padel voit le jour, poussé par QSI et Nasser Al-Khelaïfi

Broken By The Scream : Nouveau titre en écoute