in

Pillage d’une épave antique au large de Cannes : 80 amphores découvertes dans un garage


Comme le rappelle Arnaud Schaumasse, directeur du Draasm, « un pillard, ce n’est pas un esthète, pas un amoureux de l’art. Ce ne sont pas de jolies histoires de plongeurs qui remontent des objets. Ce sont des personnes qui s’emparent d’une partie de notre patrimoine collectif ». C’est cette mémoire, sur terre comme sur mer, que les autorités s’efforcent de préserver.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Auxerre en extase, des Warriors renversants, un Real pas flamboyant : l'actu sur un plateau

Les variations électroniques de Vangelis