in

“Philip Glass est un grand romantique et sa musique est parfois jouée de façon trop sévère”


Avec un retard dû à la pandémie, les sœurs pianistes, Katia et Marielle Labèque, interprètent “Les enfants terribles”, un opéra de Philip Glass, premier opus d’une trilogie inspirée par Jean Cocteau. En concert cette semaine à la Philharmonie de Paris.

De votre premier album, « Visions de l’Amen », en 1969, sous la direction d’Olivier Messiaen, au plus récent, « Les…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment Faire du Fromage Frais Maison ? La Recette Facile Avec 2 Ingrédients.

merlin 196964784 24dc4163 a56d 45da b44b 61b601d03fbb

The Power of the Dog : la bande-annonce événement du nouveau Jane Campion pour Netflix