in

Patrick Chesnais : amuse-toi mais reste vivant !


« La caméra, la scène, me distraient, me divertissent au sens de Pascal. Le ronronnement délicat de la caméra numérique qu’on prépare, le rire de ma partenaire, l’angoisse du preneur de son (…), la mystérieuse plénitude ressentie quand une prise est réussie, la satisfaction d’avoir surpris (moi le premier) et surtout l’explosion de rire de huit cents personnes…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Coup d'arrêt pour Burgaudeau, victime d'une double fracture

L'incroyable histoire de ces deux jeunes enfants perdus au beau milieu de l'Amazonie