in

Nous ne sommes pas du bétail !



De plus en plus de personnes viennent nous demander d’agir pour, qu’enfin, elles puissent avoir un logement plus grand.

En septembre dernier, Mr B locataire à Avon est venu nous dire qu’il n’en pouvait plus dans son F2 avec ses quatre enfants.

Nous sommes intervenus, en vain ; il n’a pas pu avoir de logement plus grand, le bailleur nous affirmant qu’il n’avait rien à…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saliba : "Si je ne reviens pas à Marseille, je n'oublierai jamais"

Porter plainte pour viol coûte cher, un frein pour les victimes