in

Ne rien faire, c’est être complice


Il est tombé par terre, c’est la faute à Voltaire, le nez dans le ruisseau, c’est la faute à Rousseau. Est-ce que la descente aux enfers de la France est la faute de nos gouvernants ? Dans une large mesure, oui, mais pas que. Loin s’en faut.


Excédé par le comportement laxiste d’une trop grande majorité de la population, catastrophé par le niveau du QI moyen, lassé…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exposition Hyperréalisme à Paris : 3 nocturnes sensationnelles vous mettent (vraiment) à nu au musée

Inflation : 10 astuces qui permettent d'économiser sur sa facture d'énergie !