in

Mon bestiaire de l’Orléanais – 2 –


 

Bestiaire

 

Des animaux, tout au long de son histoire

L’accompagnèrent une période ou un moment

Ils demeuraient sur les rives de la Loire

Et écrivirent une page de son roman

 

Les uns, à tire-d’aile, certains venant des flots

Quelques autres, de la forêt des Carnutes

Qu’ils y fussent endogènes ou qu’ils vinssent sac au dos

Ils commémoraient Lug et…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lamote, l'argent du bonheur

On teste les salles de sport : comment ça se passe chez Fitness Park ?