in

l’Opéra de Lyon se penche sur les secrets de famille


CHRONIQUE “VIVA l’ARIA” – Au festival de l’Opéra de Lyon, la déception causée par la production confuse du “Rigoletto” de Verdi est rachetée par la redécouverte d’“Irrelohe”, vénéneux opéra de Franz Schreker, et le poignant “Trauernacht”, inspiré par les cantates de Bach.

La splendeur des cerisiers l’atteste dès la sortie de la gare de Perrache, le…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

83 Aliments Que Vous Pouvez Congeler Pour Gagner du Temps Et de l’Argent !

thumb 1920 1208620

Après Les Aventures de Buck Wild, verra-t-on L’Âge de Glace 7 sur Disney + ?