in

L’Etat lâche les masques français



La Coop des masques à Grâces, près de Guingamp dans les Côtes-d’Armor, a eu très chaud. Au sortir de l’été, l’entreprise se retrouvait avec un stock de 6 millions de pièces, essentiellement des FFP2… et pratiquement plus de commandes.

« Nous avons un million d’euros dans le hangar. Venez chercher un carton, une boîte ! », implorait Guy Hascoët, le président de la…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nettoyages de lucarne et gardien peu inspiré : Notre top 3 des buts amateurs de la semaine

Maquillage de star : la bouche rose de Sophie Marceau