in

« Les pires douleurs de ma vie »: un New-Yorkais raconte son expérience de variole du singe


« Je ne souhaite à personne ce que j’ai traversé »: guéri de la variole du singe, qui lui a donné « les pires douleurs de sa vie », Kyle Planck, un New-Yorkais de 26 ans, regrette le manque de réaction des autorités sanitaires quand les premiers cas sont apparus aux Etats-Unis.

Ce doctorant en pharmacologie qui étudie les maladies infectieuses a forcément tendu l’oreille au mois de mai,…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Brad Pitt : non, l’acteur ne va pas prendre sa retraite

Guillaume Canet, sa vie est belle sans Marion Cotillard (photo)