in

Les palmiers sont-ils de gros pollueurs ?


Les palmiers mexicains font partie des espèces qui en produisent le plus, avec les chênes. Les isoprènes et les terpènes qu’ils libèrent dans l’atmosphère réagissent avec l’oxyde d’azote émis par les voitures et les activités agricoles pour former d’autres aérosols, notamment de l’ozone, qui irritent les yeux et les poumons.

A Los Angeles, où la pollution engendrée par…


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Durant envisage la vie sans Irving : "Ça va être difficile de reproduire ce qu’il apporte"

apollo butterfly g75f4de00c 640 ad7fa 282e6

Passionné de nature et de photographie…