Les NFTs des chefs-d’œuvre italiens : c’est fini ! L’Italie interdit aux musées de créer de nouvelles copies numériques


Au premier semestre 2021, l’Italie a autorisé les institutions culturelles publiques à s’associer à des compagnies privées pour créer des NFTs (non fungible token) reproduisant les chefs-d’œuvre des collections nationales. Le premier musée qui avait sauté le pas était la Galerie des Offices, qui s’est associée à la société milanaise Cinello pour la création de ses NFTs. Cinello…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Classement général : Pogacar "sauve" son maillot pour 11 secondes

L’invective en commun : la motion de posture de Mélenchon est rejetée !