in

Les derniers d’un ancien monde

Les artistes ne meurent jamais, ils revivent à la volonté du public.

Jean-Paul Belmondo nous a quittés pour de vrai, comme disent les enfants, laissant une image du cinéma populaire, sans autre prétention que celle de nous divertir.

Donnant un sens noble à la définition de populaire. En effet, nous voyons ses films, uniquement pour rencontrer l’acteur, la…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Comment envoyer un fichier volumineux ?

Gérald Darmanin : fin des investigations sur les accusations de viol