in

Les amours contrariées des jihadistes




Leurs compagnes les ont suivis, quittés ou ne savaient rien : les histoires sentimentales des accusés émaillent le procès du 13 Novembre.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Test GRID Legends : Opus maîtrisé ou gros carambolage ?

Prix de Marseille, Glaer sur l’hippodrome de Cagnes sur Mer