in

Leila Bordreuil : “Je suis à la recherche d’un son magique, qui guérit, tue, retourne le cerveau”


[Où est passé l’esprit indé ? 3/4]
Elle a passé son enfance entre Brooklyn et Aix-en-Provence, où elle s’est immergée dans le mur du son des raves locales. Leila Bordreuil fait partie d’une jeune génération de musicien·nes qui sculptent la musique à partir du bruit.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

MDMA : pourquoi l’appelle t’on la « drogue de l’amour » ?

Nouvelordre1

Michel Franco : « Nouvel ordre tire un signal d’alarme sur l’état du monde »