in

Le slalom, bouée de secours devenue enjeu majeur pour Pinturault




VAL D’ISERE – Vainqueur une nouvelle fois en géant, Marco Odermatt a poursuivi sur la lancée de son début de saison quasi parfait. De quoi rejeter à plus de 240 points le tenant du gros globe, Alexis Pinturault. Mais le Français, pour qui la saison ne fait que commencer, ne s’inquiète pas, conscient d’avoir un atout dans sa manche : le slalom. Un atout devenu encore plus…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0131401

West Side Story : pourquoi Spielberg a-t-il mis si longtemps à réaliser son rêve de comédie musicale ?

Ramsès II, le pharaon superstar