in

Le paradoxe italien



Dimanche 25 septembre, en Italie, la néo-fasciste Giorgia Meloni est arrivée en tête des élections législatives. Quoi d’étonnant dans un pays qui continue à honorer la mémoire de Mussolini ? A Predappio, village de 6000 habitants dans l’Emilie-Romagne, on peut visiter un surprenant musée d’histoire : celui consacré à Benito Mussolini. L’homme qui régna d’une main de fer sur…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Exposition Füssli à Paris : 5 chefs-d’œuvre du romantisme noir entre rêve et cauchemar

Vincent Elbaz : qui est la femme qui partage sa vie ?