La Veronica: Portrait acide du monde des influenceuses [critique]



324054351

Mariana Di Girólamo livre une composition dans le rôle d’une Victoria Beckham chilienne au fil d’un film malin, ne se contentant jamais d’enfoncer facilement les portes ouvertes

L’exercice n’est pas simple. Comment s’attaquer aux dérives du monde des influenceurs sans enfoncer des portes ouvertes et ne pas uniquement tirer sur une ambulance mal en point ? Leonardo Medel s’en…


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories
Toutinfos | Toute l'info en continue
Logo