in

La politique face à la crise énergétique


Le but du billet « Humour noir dans un monde de brutes ou d’abrutis«  n’était pas pour virer dans l’humour béat mais pour casser la morosité rémanente et de donner de la confiance en soi. 

Il y a une semaine, la RTBF se posait la question au sujet des partis belges dont les différences ne seraient reliés qu’à des principes historiques qui sont dépassés…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Journées européennes du patrimoine 2022 : les monuments historiques face aux défis du développement durable

No-bra : comment se sentir vraiment à l’aise sans soutien-gorge