La police italienne empêche la vente d’un chef-d’œuvre d’Artemisia Gentileschi sorti illégalement du pays


Une Charité romaine d’Artemisia Gentileschi (1593-1654), l’une des peintres les plus fameuses du XVIIe siècle et de l’histoire de la peinture italienne, a été retrouvée dans une maison de ventes à Vienne en Autriche. Le tableau s’y trouvait pour être vendu par ses propriétaires actuels, qui avaient réussi à lui faire quitter l’Italie. Les carabiniers pour la protection du patrimoine…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Le résumé : Pogacar a tout tenté, a chuté, puis Vingegaard et la Jumbo l'ont essoré

Le groupe Wagner – AgoraVox le média citoyen