in

La foi jurée dans l’organisation dialectique du « Groupe » à la lumière de la « Critique de la raison dialectique » de Sartre


LA FOI JUREE DANS L’ORGANISATION DIALECTIQUE DU « GROUPE » A LA LUMIERE DE LA « CRITIQUE DE LA RAISON DIALECTIQUE  » DE SARTRE

Quand la liberté se fait praxis commune dans le but de fonder la permanence du groupe en produisant sa propre inertie par elle-même et dans la réciprocité médiée, ce nouveau statut porte le nom du « serment ». La pratique du…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Saint-Étienne : les artistes autodidactes s’exposent au musée d’Art moderne et contemporain

Koh-Lanta : Clémence Castel se confie sur sa pire douleur