in

« J’avais besoin de me sentir capable et libre » : quand le skate émancipe les femmes


Quand elle a mis la première fois le pied sur un skate il y a 4 ans, Katia a réussi à clore un chapitre sur sa vie qui ne lui convenait plus. À 37 ans, cette adepte de la marche et de la danse a été « happée » par le skate, une activité  « solitaire mais en même temps adossée à une communauté ». Le combo gagnant pour Katia. Car si le skate…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Nouvelordre1

Michel Franco : « Nouvel ordre tire un signal d’alarme sur l’état du monde »

La première image directe de James-Webb d’une exoplanète dépasse toutes les attentes !