in

J. COLE – The Off-Season



Il y a tant de raisons de détester J. Cole. Il y a son allure proprette, son apparence de gendre idéal, ses airs d’étudiant appliqué du rap. Il y a cette neutralisation du caractère subversif et dangereux de cette musique. Il y a ce sérieux, cette fausse profondeur, cette manière de pontifier sur le cours du monde et sur sa propre personne, et parfois de (trop) bons sentiments….


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connaissez-vous le masque salami, cette nouvelle tendance beauté étrange ?

Ironclads 3 – Cherbourg 1864 : premier aperçu des navires