in

il comporte un risque légèrement plus élevé de trouble hématologique

Plusieurs mois après l’injection des premières doses de vaccin anti-COVID, les médecins continuent de suivre et évaluer en détail les effets secondaires des différents vaccins au sein des populations. Une étude menée par une équipe de médecins écossais sur 5.4 millions de personnes a révélé que celles ayant reçu une première injection du vaccin Oxford/AstraZeneca montraient…

Lire l’article original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment faire un poke bowl ?

Comment faire un poke bowl ?

Marc-Olivier Fogiel, règlement de compte avec Véronique Genest

Marc-Olivier Fogiel, règlement de compte avec Véronique Genest