in

Hossegor sous les bombes – L’Équipe


Moins d’une semaine après la fin du Pro France, qui a vu Michel Bourez se hisser en finale sur un spot des Culs Nus revigoré, les surfeurs locaux et certains compétiteurs étrangers plutôt malins sont restés sur place. Ils ont été servis ce jeudi par une grosse houle qui a généré des tubes en droite comme en gauche.

Des vagues parfaites se sont brisées sur un banc…


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le sociorama de la semaine