in

Guillaume Cabanac, traqueur de fake science


« Corrosif nucléique » pour « acide nucléique ». « Conscience contrefaite » à la place de « intelligence artificielle »… Ce sont les expressions « torturées » que Guillaume Cabanac traque dans les publications scientifiques pour identifier celles qui ne sont pas fiables. Le logiciel qu’il a cocréé dans ce but lui vaut une place au Top 10 cru 2021 de la revue Nature.


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je suis victime de revenge porn, mais c’est moi qui « ne me respecte pas » selon les potes de ma meuf

David Hallyday refuse Laeticia Hallyday au mariage de sa fille, confidence de Sylvie Vartan