in

Gandhi, le triomphe de Richard Attenborough et de Ben Kingsley



Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202022 08 11%20181651

« Le paradoxe, c’est que cet acteur qui n’a pas 40 ans nous touche encore plus lorsqu’il joue Gandhi vieillissant. »

« Richard Attenborough devient éternel cinq ans après la sortie de Magic avec son cinquième film, écrivait-on à la mort du cinéaste, en 2014. En 1982, son Gandhi – habité par Ben Kingsley – le porte sur le toit d’Hollywood. Après plus de vingt ans de travail et de…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

M.I.A. dévoile un extrait de son prochain album “MATA”

Les enfants incités à distance à produire du contenu pédopornographique sont de plus en plus nombreux