in

Ex-Premier ministre : un métier de chien


A Matignon, avait dit en son temps Edouard Philippe, tout ne remonte pas, non, « seulement les emmerdes ». L’enfer, selon certains. Mais il y a, dans la Ve République, pire métier que Premier ministre : ex-Premier ministre. Après le trop-plein, le vide. Une fois que l’on a accédé jusqu’à l’avant-dernier étage de l’Etat, comment faire pour éviter la chute…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Test Far Cry 6 : Retour aux sources sans révolution

Accusé de viol, Ronaldo y voit plus clair