in

En Russie, un gardien de musée vandalise un tableau estimé 900 000 euros pour s’amuser


Pour une exposition nommée « Le monde comme non-objectivité : La naissance d’un nouvel art », c’est presque un comble. Une infraction a été constatée le 7 décembre par des visiteurs du Centre présidentiel Boris Eltsine à Iekaterinbourg, en Sibérie occidentale (Russie). Ils avaient aperçu des formes étranges sur la toile d’Anna Leporskaya (1900-1982) Three figures, estimée…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qui sont les dieux et déesses de l’amour ?

Election présidentielle, un système à revoir ?