in

En moyenne, les chances de tomber enceinte sont réduites durant 2 ans après une commotion cérébrale


Une information utile pour toute femme ayant récemment subi une commotion cérébrale. Une nouvelle étude révèle qu’en moyenne, durant les deux premières années qui suivent une commotion cérébrale, les femmes ont moins de chances de tomber enceintes (76%) que si elles avaient subi des blessures à d’autres parties du corps.

L’étude, menée par Martina Anto-Ocrah de…


Lire l’article original Accédez au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maman, j’ai raté l’avion : le remake du film culte se dévoile en images

A 21 ans, à peine mariée et bientôt maman, elle perd toutes ses dents