in

Du point de rencontre à point de rencontre


Samedi matin, 9 heures, quelque part en France, dans un coin excentré de la grande ville. Que ce soit jour de fête ou non, des femmes et des hommes préparent les lieux pour accueillir d’autres femmes et hommes que la justice, parente pauvre d’une société trop riche, a condamné, faute de temps d’écoute, faute de moyens de conciliation à ne voir leurs enfants…


Lire l’article original Accéder au site


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découverte d’un cimetière datant du Moyen Âge lors des travaux du Musée Bonnat-Helleu à Bayonne

Mort de Gaspard Ulliel : l'hommage touchant d'Isabelle Huppert